• Si tu m'évites, ne le fait pas à moitié

    Si tu m'évites, ne le fait pas à moitié

    Alors voilà, j'me lance. Ca fait plusieurs semaine que j'me dis qu'il faudrait que je songe à t'envoyer cette lettre. J'ai tellement de choses à te dire, et que je voudrai te dire en face. J'voudrais tellement te cracher ces tas de mots à la figure, te lancer mon venin, ce goût amer que tu m'as laissé. J'voudrais tellement te mettre face au mur, en situation d'échec, de route à sens unique, te relancer la balle et appuyer là où moi, ça m'a fait mal. Rien que pour que tu te rendes compte des choses.Pour que t'ouvres enfin les yeux. Putain. J'voudrais te faire entendre tout ce que j'pensais de toi. L'effet qu'tu m'fesais. J'voudrais aussi que tu me dises sincèrement c'que tu penses, que tu l'ouvres enfin. Putain. Seulement, j'en ai marre de m'battre. J'en ai marre de sans cesse me dire "aller un dernier effort", j'en ai marre de tes indécisions, tes allers et retours, tes oui, tes non, tes semblants d'espoirs, tes sentiments en cartons, on joue plus là, ça n'en vaut plus la peine. Tu, n'en vaux plus la peine. Sombre con.

    J'ai pris l'habitude de penser que j'avais besoin de toi dans ma vie, j'ai même cru que tu étais la seule personne qui pourrait me rendre, mais j'avais tord. J'étais tellement absorbé par toi que j'en ai presque oublié une chose: j'ai survécu sans toi avant, et j'en ai encore la capacité maintenant. C'est juste une question de se faire à l'idée.

    Etre fort, c'est rayonner de bonheur quand on est malheureux. C'est essayer de pardonner a quelqu'un qui ne mérite pas le pardon. C'est donner sans retour. C'est rester calme en plein désespoir.C'est être joyeux quand on ne l'est pas. C'est sourire quand on à envie de pleurer. C'est faire rire quand on a le coeur en morceaux. C'est se taire quand l'idéal serait de crier à tous son angoisse. C'est consoler quand on à besoin d'être consoler soi-même.

    Je vais t'ignorer tellement fort que tu va douter de ton existence.

    Sources: ici
    « Ça vous arrive de ne pas savoir où puiser la force de continuer ?On attend comme deux idiots que l'autre fasse le premier pas »

  • Commentaires

    1
    Samedi 3 Mai 2014 à 21:45

    C'est beau, vraiment *-* !

    2
    Dimanche 4 Mai 2014 à 10:51

    trop beau nenette comme d'habitude ♥

    3
    Dimanche 4 Mai 2014 à 15:16

    Merci beaucoup <3

    4
    Dimanche 4 Mai 2014 à 15:19

    de rien^^

    5
    Dimanche 4 Mai 2014 à 15:19

    Je suis trop heureuse maintenant !!! 

    6
    Dimanche 4 Mai 2014 à 15:20

    ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

    7
    Dimanche 4 Mai 2014 à 15:21

    Ah ah ! :D Comment lui dire a... ? :/

    8
    Dimanche 4 Mai 2014 à 15:22

    gentiment :)

    9
    Dimanche 4 Mai 2014 à 15:24

    On parle demain ? ^-^

    10
    Dimanche 4 Mai 2014 à 15:27

    « -Tu lui reparles hein avoue. –Comment tu sais ? –C’est simple ton sourire est revenu. »

    11
    Dimanche 4 Mai 2014 à 17:00

    Oui, c'est exactement ça ! ^-^

    12
    Mardi 6 Mai 2014 à 20:10

    Super beau ce texte! ^-^

    13
    Mercredi 7 Mai 2014 à 13:57

    Merci ! :)

    14
    Vendredi 9 Mai 2014 à 13:32

    C'est très beau. J'aime beaucoup l'image. Dans l'avant dernier texte je me suis reconnus je me suis dit: Putain mais c'est moi! 

    J'aimerai bien continuer a être forte mais franchement j'ai du mal. :3

    15
    Vendredi 9 Mai 2014 à 17:56

    C'est trop bizarre quand tu te reconnais dans un texte tu te dis: c'est exactement ce que je vis ! C'est dingue ! …Je te comprends…c'est difficile *même si je connais pas ton histoire, ça doit être dur <3*

    16
    Samedi 17 Mai 2014 à 20:34

    J'adore, c'est tellement... Beau ... ^^

    17
    Lundi 19 Mai 2014 à 19:53
    Merci beaucoup Mizuki :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :