• Pour l'espoir.

    Pour l'espoir.

    Chère moi,

    Fallait que je te dises, que je t'écrives ce que j'ai sur le coeur.

    Je tiens plus debout. Je suis cassée, fracassée. Comme un arbre creux. Je ressens plus rien. Une coquille vide. Mais je crois tellement en toi.

    À ce moment précis et alors que je suis dans une nuit sans fin, je me dis que tout est possible à nouveau, que tout est devant moi. J'ai besoin de cette force pour me relever après avoir perdu la personne qui m'emmenait vers le haut. C'est fou à quel point on se sent démunis. À quel point on a plus envie de dépendre de personne. Je veux être seule pour toujours, passer mon temps à entendre cette voix qui me détruis de l'intérieur. 

    Et pourtant.

    Pourtant je suis la à t'écrire, à faire comme si je te connaissais déjà et à toujours croire au bonheur. Comme si il y avait déjà un bout du futur en moi, un petit quelque chose qui me raccrochais à l'envie de vivre. 

    Pourtant il faut que je te dises que tout est possible. Que cet personne qui changera tout, qui redonnera confiance existe sûrement dans ces sept milliards et que tu l'as même peut être déjà rencontré. Tu me fais croire à l'amour, à l'espoir, à la lumière et aux sourires.

    Pourtant tu me fais croire à toutes ces belles choses qui font que je suis encore là. 

    Et je t'imagines lire cette cette lettre dans une rues pavés, bondé de monde et toi avec ton grand sourire qui ferai retourné qui ferai retourné du monde. Tu dois être heureuse la ou tu es, il me reste du chemin pour te retrouver. Je serais bientôt la. Je te le promet. Et toutes mes peurs, toutes mes angoisses débiles qui m'empêchent de vivre auront disparu. Je serais juste là. A ta place. Avec la certitude que le monde n'est pas aussi noir que je le vois aujourd'hui. Avec la fierté de me dire que j'étais à vingt mètres sous terre et que je m'en suis sorti à coup d'espoir et de croyances enfantines qui prouveront que tout ça c'était pas que des conneries.

    Qui montrerons à tout le monde qu'au fond, on peut s'aider tout seul, que tout ne dépend que de nous.

    Que pour vire heureux il suffit d'y croire, de le vouloir.

    Que t'as pas été forte pour rien mais pour être ce que tu es aujourd'hui.

    Et quand je te vois, que je t'imagines, je me dis que ca en vaut vraiment la peine.

    PS: Ne laisse plus jamais personne te faire devenir celle qui t'as écris.

    Et vis.

    « on est coincés. dans un cul de sac.5 inconvénients quand on t'as enlevé 4 dents »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :